Une bernache au mauvais caractère qui aurait attaqué une femme de 87 ans a été formellement identifiée et le furieux volatile pourrait être retiré de sa bande d’oies, qui est devenue depuis longtemps une marque de commerce du centre-ville de Dartmouth, en face de Halifax.

Hope Swinimer, directrice du refuge animalier « Hope for Wildlife », a déclaré que la grande oie blanche faisait partie des neuf bernaches retirées cette semaine de l’étang Sullivan pour l’hiver. Le déménagement saisonnier a généralement lieu en décembre, mais les oies ont été retirées plus tôt cette année, depuis que Willow Webb a été jetée au sol et picossée par des bernaches le 25 octobre. Mme Webb, qui se déplace avec une marchette, a subi dans sa chute des fractures au bassin et au coude.

L’oie particulièrement combative est nouvelle dans le groupe: elle est l’une des quatre oies plus jeunes ajoutées cette année. Et dès le début, les petites nouvelles se sont mises à terroriser les coureurs et les visiteurs dans le parc. Certains ont même soutenu qu’ils avaient été mordus par une oie. Le sort de ces nouvelles bernaches est maintenant entre les mains de la municipalité régionale de Halifax, propriétaire des oies blanches emblématiques. Le refuge pourrait garder les délinquantes, mais d’autres prendraient probablement leur place à la tête du groupe, croit Mme Swinimer. L’amie des bêtes rappelle par ailleurs aux citoyens que nourrir les oies ne fera qu’encourager leur comportement hostile.

Crédit photo: Pixabay LicenseLibre pour usage commercial, Pas d’attribution requise