Les Ontariens ont passé plus de 32 000 commandes de comprimés d’iodure de potassium au cours des deux jours ayant suivi une fausse alerte concernant un incident à la centrale nucléaire de Pickering.

Ontario Power Generation (OPG) dit recevoir normalement entre 100 et 200 commandes par mois. Or selon l’OPG, 32 388 commandes ont été passées entre dimanche et lundi. Une alerte annonçant un problème non spécifié dans l’installation nucléaire a été transmise par erreur dimanche matin sur les téléphones portables, radios et téléviseurs de la province.

Les personnes vivant à moins de 50 kilomètres d’une installation nucléaire peuvent commander des comprimés d’iodure de potassium (KI) sur le site preparetobesafe.ca. Les comprimés aident à protéger la glande thyroïde et à réduire le risque de cancer si de l’iode radioactif est libéré dans l’air. La Commission canadienne de sûreté nucléaire affirme que les gens ne devraient prendre des comprimés d’iodure que sur les instructions des responsables de la santé publique en cas d’urgence nucléaire.

Crédit photo: ilker from Toronto, Pickering Nuclear Plant.