Les touristes qui souhaitent visiter le Musée du Louvre lundi n’ont pas de chance.

Le musée le plus visité au monde est demeuré fermé pour une deuxième journée consécutive en raison des inquiétudes des travailleurs concernant la propagation potentielle du nouveau coronavirus. L’an dernier, la plupart des 9,6 millions de visiteurs du musée parisien provenaient d’autres pays, et l’établissement qui abrite la Joconde et d’autres trésors accueille chaque jour des dizaines de milliers de personnes. Au moment où les syndicats tenaient des réunions avec la direction et le ministère de la Culture, lundi, des foules déçues se sont rassemblées sous des parapluies près de la célèbre pyramide du Louvre. En après-midi, aucun compromis n’avait encore été trouvé et le musée est resté fermé.

Samedi, le gouvernement français a interdit tout rassemblement intérieur de plus de cinq mille personnes pour empêcher la propagation du virus. Dimanche, les travailleurs du Louvre ont déclaré que cela devrait s’appliquer également à leur lieu de travail et ont empêché l’ouverture du musée. Environ 250 travailleurs du Louvre, principalement ceux qui gardent les ?uvres d’art précieuses ou accueillent les visiteurs, ont voté lundi pour ne pas travailler jusqu’à ce que la direction présente un plan plus clair expliquant comment elle gère la situation. Certains travailleurs veulent avoir des masques ou demandent que les visiteurs subissent des contrôles de température.