Bien que le mouvement « Black Out Tuesday » ait été initialement organisé par la communauté musicale, le monde des médias sociaux est aussi devenu sombre pour soutenir le mouvement Black Lives Matter, unissant des voix du monde entier scandalisées par les meurtres de Noirs aux États-Unis.

Les comptes Instagram et Twitter de nombreux utilisateurs, allant de grandes vedettes aux personnes non célèbres, ont été remplis de carrés noirs affichés en réponse à la mort de George Floyd, Ahmaud Arbery et Breonna Taylor. La plupart des légendes sous les carrés noirs étaient vides, bien que certains aient utilisé des mots-clics, des c?urs noirs ou encouragé les gens à voter mardi puisque sept États et le District de Columbia appellent les électeurs aux urnes pour des primaires. Céline Dion, Rihanna, Alicia Keys, Radiohead, Coldplay, Kelly Rowland et les Beastie Boys ont figuré parmi les célébrités à rejoindre le « Black Out Tuesday », mardi, sur les réseaux sociaux. « Je ne publierai pas sur les réseaux sociaux et je vous demande à tous de faire de même, a écrit Britney Spears sur Twitter. Nous devons utiliser le temps passé loin de nos appareils pour nous concentrer sur ce que nous pouvons faire pour rendre le monde meilleur?. pour nous tous !!!!! »

Spotify a masqué les illustrations de plusieurs de ses listes de lecture populaires, écrivant simplement « Black Lives Matter » comme description. La plateforme a également mis sa liste de lecture intitulée Black Lives Matter en première page, avec des chansons comme « Say It Loud _ I’m Black and I’m Proud » de James Brown, « Fuck tha Police » de NWA, « A Change is Gonna Come » de Sam Cooke et « This is America » de Childish Gambino.Les pages d’accueil d’Apple Music et d’iTunes appuient le mouvement Black Lives Matter, et SiriusXM a indiqué qu’elle ferait taire ses chaînes musicales pendant trois minutes à 15 heures (heure de l’est), en hommage à « toutes les innombrables victimes du racisme ».