Le syndicat des joueurs de soccer en Angleterre estime que les préjugés raciaux sont évidents lors de la retransmission des matchs sur la base du langage utilisé par les commentateurs dans les ligues européennes.

L’étude menée par la firme de recherche danoise RunRepeat en association avec l’Association des footballeurs professionnels révèle que 63 pour cent des éloges au sujet de l’intelligence d’un joueur visaient ceux qui avaient la peau plus claire, tandis que 63 pour cent des critiques quant à l’intelligence d’un joueur étaient dirigées vers ceux qui avaient la peau plus foncée. Les résultats montrent également que 60 pour cent des éloges pour l’ardeur au travail étaient attribuées à des joueurs à la peau plus claire.

L’étude a passé en revue 80 matchs en Premier League ainsi que les meilleures divisions en Italie, en Espagne et en France cette saison. Ils ont analysé 2073 commentaires émis par les commentateurs de langue anglaise travaillant pour des médias en Grande-Bretagne, aux États-Unis et au Canada. Elle a aussi établi que les commentateurs étaient environ sept fois plus susceptibles de parler d’un joueur à la peau foncée en référence à la force, et trois fois plus susceptibles de parler de joueurs à la peau plus foncée en référence à la vitesse.

« Pour faire face à l’impact réel du racisme systémique, nous devons reconnaître et combattre les préjugés raciaux. Cette étude montre un biais évident dans la façon dont nous décrivons les attributs des footballeurs en fonction de la couleur de leur peau, a mentionné Jason Lee, responsable de PFA Equities. Les commentateurs aident à façonner la perception que nous avons de chaque joueur, renforçant tout préjugé racial déjà entretenu par le spectateur. »

Le syndicat souhaite que les médias donnent une formation sur les préjugés inconscients à leur personnel afin de promouvoir la diversité. « Quand vous jouez au football et que quelqu’un dépeint l’image que vous êtes fort, que vous êtes rapide, que vous êtes agressif, ce sont de bons traits à avoir, a déclaré Lee. Mais vous ne dites pas ‘travailleur, intelligent, créatif’ _ vous n’utilisez pas cette terminologie. »

Crédit photo: Marco Verch Professional Photographer and Speaker, flickr.