Un homme de la Saskatchewan qui a subi une crise cardiaque à la suite d’une randonnée dans les Rocheuses affirme que seule une intervention divine peut avoir fait en sorte que le même chirurgien lui sauve la vie deux fois en neuf jours.

Darrell Parker, son épouse Shirley, leur fils et leur belle-fille étaient partis pour une randonnée, le 20 juin, à Grassi Lakes, un sentier populaire de la région de Canmore, en Alberta. Le même jour, le Dr Corey Adams et sa famille, qui venaient de s’installer à Calgary en provenance de Saint-Jean de Terre-Neuve, profitaient de leur toute première randonnée dans les Rocheuses en compagnie de quelques amis. « Je n’ai pas beaucoup de souvenirs de cette journée », a commenté lundi M. Parker, âgé de 60 ans. L’homme se rétablit chez lui, à Paradise Hill, en Saskatchewan. Il dit avoir oublié « 99 % de ce qui s’est passé ». Sa femme relate qu’ils ont marché jusqu’au bout d’un sentier avant de revenir. Ils se sont assis pour manger une collation, puis ont entrepris de retourner vers leur véhicule.

« Darrell s’est retrouvé derrière nous et on n’en faisait pas de cas, a-t-elle raconté. Il marche habituellement plus lentement que nous. » Leur fils, Travis, est revenu sur ses pas pour voir où en était son père et a découvert qu’il s’était effondré et que des gens lui portaient secours. Dr Corey Adams se trouvait deux voitures derrière la commotion. Il croyait à première vue avoir affaire à un accident, mais on l’a informé qu’un homme était inconscient. Un passant avait entrepris des manoeuvres de réanimation lorsque Dr Adams et son épouse, elle-même gynécologue, ont proposé leur aide. « On l’a repositionné et on s’est rendu compte qu’il était complètement bleu et qu’il n’avait plus de pouls », décrit le chirurgien.

Le couple a tenté de réanimer Darrell Parker durant 20 minutes. À l’arrivée des ambulanciers, ils ont utilisé un défibrillateur pour remettre son coeur en marche. Ils l’ont également intubé. Une fois la victime stabilisée, on l’a transportée d’urgence à l’hôpital de Canmore, puis le patient a été transféré au centre médical Foothills à Calgary. Il a repris conscience après quelques jours passés dans un coma artificiel à l’unité de soins intensifs. Le Dr Adams s’est présenté à son chevet pour lui expliquer ce qui s’était produit. « J’avais l’impression qu’une intervention divine s’était manifestée », a confié Darrell Parker. Le Dr Corey Adams, qui pratique au sein de l’Institut de médecine cardiovasculaire Libin de l’Université de Calgary, a procédé à un quintuple pontage sur le coeur du patient. Une intervention chirurgicale de plus de quatre heures effectuée neuf jours après la crise cardiaque subie dans le sentier.

« Je suis très optimiste sur le pronostic, a soutenu le Dr Adams. Je vous parie que l’an prochain, à cette date, il sera à nouveau en randonnée. » Darrell Parker a obtenu son congé de l’hôpital, dimanche. Il assure qu’il n’avait aucune idée que ses artères étaient bloquées et qu’il sortait souvent prendre de longues marches. Il estime qu’il pourra reprendre le travail dans trois mois, où il se retrouve souvent seul dans des endroits isolés. « Si cela m’était arrivé au travail, ça ne se serait probablement pas terminé de la même manière, a-t-il réalisé. J’étais au meilleur endroit au monde pour que cela se produise. Les bonnes personnes étaient là. C’est un événement divin qui m’a sauvé la vie d’une certaine manière. »

Crédit photo: Pixabay LicenseLibre pour usage commercial, pas d’attribution requise.