COVID-19: à 50 jours des Jeux de Tokyo, 10 000 bénévoles japonais quittent le navire

Le compte à rebours vers les Jeux olympiques de Tokyo a atteint les 50 jours, jeudi, un jour marqué par un nouveau problème pour les organisateurs.

Environ 10 000 des 80 000 bénévoles des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo ont indiqué au comité organisateur qu’ils ne répondront pas « présent » quand les JO seront lancés, le 23 juillet. Les organisateurs ont précisé que certains se sont retirés en raison des inquiétudes liés à la COVID-19. Peu de bénévoles doivent être vaccinés, puisqu’ils n’auront pas de contact avec les athlètes et le personnel clé. De 2 à 3% seulement de la population japonaise a reçu ses deux doses de vaccin jusqu’ici, bien que le pays ait accéléré le rythme de la vaccination dernièrement. En contrepartie, au moins 80% des athlètes et des résidents du Village olympique auront été complètement vaccinés.

« Nous n’avons pas confirmé les raisons individuelles (de ces retraits), ont déclaré les organisateurs par communiqué. En plus de l’inquiétude face à la pandémie, certains se sont retirés en raison d’un horaire incompatible avec leur travail, ou encore en raison de changements dans leur vie personnelle. » Ces bénévoles en moins n’affecteront pas les opérations des Jeux, assurent les organisateurs. Les bénévoles sont une pièce maîtresse de toute organisation olympique, permettant aux organisateurs de sauver des millions de dollars en salaires. Ces bénévoles reçoivent habituellement un uniforme, des repas lors de leurs journées de travail et leurs déplacements sont remboursés. Ils doivent toutefois payer leur logement.

Une étude réalisée pour le Comité international olympique (CIO) sur les bénévoles des Jeux de Sydney, en 2000, a révélé que la présence de 40 000 bénévoles avait eu un impact de 60 millions $ US. Afin de souligner les 50 jours avant le début des Jeux, les organisateurs ont dévoilé les podiums, les uniformes, et la musique qui sera utilisée lors des cérémonies de médailles. La présidente du comité organisateur, Seiko Hashimoto, a de nouveau promis des Jeux sécuritaires pour les athlètes. « Le Comité organisateurs des Jeux de Tokyo 2020 fera absolument tout pour protéger la santé des athlètes », a-t-elle répété. L’appui à l’endroit des Olympiques continue d’être à la traîne au Japon, avec de 50 à 80% des gens estimant qu’ils ne devraient pas avoir lieu, selon la façon dont la question est posée.

Tokyo a officiellement dépensé 15,4 milliards $ pour organiser les JO, mais plusieurs audits gouvernements indiquent que le montant est plus élevé. Seulement 6,7 milliards $ proviennent de fonds privés. La contribution du CIO est d’environ 1,5 milliard $. Le Japon a attribué plus de 13 000 décès à la COVID-19, bien moins que plusieurs pays comparables, mais un nombre plus élevé que la plupart de ses voisins d’Asie. Jeudi, l’Association japonaise de football a indiqué qu’un membre de l’équipe du Ghana a subi un test positif à son arrivée à Tokyo. Le joueur a été isolé de son équipe et placé en quarantaine. Plus tôt cette semaine, des joueurs de l’équipe de football de la Jamaïque ont été incapables de se rendre au Japon en raison de problèmes avec les tests de détection du coronavirus. Ils devaient affronter l’équipe nippone dans un match amical.

Crédit photo: Archives.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle