Un vol transatlantique en montgolfière annulé une deuxième fois par la pandémie

Pour une deuxième année de suite, la pandémie de COVID-19 empêche un couple de Britanniques de décoller du Nouveau-Brunswick à bord de leur montgolfière dans le but d’établir un vol transatlantique record.

Deborah Day et Mike Scholes rêvent de ce voyage entre Sussex, au Nouveau-Brunswick, et l’Europe, mais la propagation du variant Delta, au Royaume-Uni et ailleurs en Europe, force l’imposition de restrictions aux Britanniques. Ils disent également ressentir un malaise moral à s’envoler en montgolfière pendant que des milliers de personnes souffrent de la COVID-19 dans les pays où ils risquent d’atterrir. Dans un courriel transmis lundi, Mike Scholes mentionne que le couple espère tenter à nouveau sa chance en juin 2022.

Si la traversée est réussie, Deborah Day deviendrait la première femme aux commandes d’une montgolfière à avoir effectué un voyage transatlantique. Son partenaire, Mike Scholes, deviendrait du même coup le premier membre d’équipage non voyant à effectuer un tel voyage. Le couple doit s’envoler à bord d’une rozière de 27 mètres dotée d’une enveloppe d’hélium au sommet et utilisant de l’air chaud au-dessous.

Crédit photo: Capture d’écran de la page Facebook @BalloonthePond

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle