Tourisme spatial: mission accomplie pour le milliardaire Jeff Bezos et Blue Origin

Le fondateur de Blue Origin et d’Amazon, le milliardaire Jeff Bezos, et trois autres personnes ont décollé avec succès mardi matin d’un pas de tir au Texas, à l’occasion du premier vol habité de la capsule spatiale New Shepard.

M. Bezos est devenu le deuxième milliardaire en une semaine à visiter l’espace à bord de son propre vaisseau. Il était accompagné de son frère, d’un adolescent néerlandais de 18 ans et d’une pionnière américaine de l’aviation de 82 ans _ la plus jeune et la plus vieille personne à avoir jamais réalisé cet exploit. Ils ont flotté en apesanteur pendant trois ou quatre minutes. La descente de la capsule a été ralentie par trois parachutes, mais M. Bezos et les autres ont quand même brièvement ressenti une force de 6G, soit six fois la force de la gravité. La capsule New Shepard de Blue Origin a décollé à l’occasion du 52e anniversaire de l’alunissage de Neil Armstrong à bord de la mission Apollo 11. La capsule est entièrement automatisée, donc aucun personnel spécialisé ne se trouvait à bord. Le vol devait durer une dizaine de minutes. L’avion spatial Virgin Galactic, à bord duquel Richard Branson s’est envolé le 11 juillet, a besoin de deux pilotes. M. Bezos visait une altitude d’environ 106 kilomètres, soit dix de plus que le périple de M. Branson. La fusée qui emportait la capsule a accéléré à une vitesse de Mach 3, soit trois fois la vitesse du son, pour la placer en orbite, avant de redescendre et de se poser pratiquement en plein centre du pas de tir en vue d’être réutilisée.

Aussi bien la capsule que la fusée avaient déjà été utilisées à deux reprises avant le vol de mardi, selon Blue Origin. M. Bezos était accompagné de son frère cadet Mark et de Wally Funk, une des 13 femmes pilotes qui avaient suivi la même formation que les astronautes du programme Mercury dans les années 1960, mais qui avaient été exclues parce qu’elles étaient des femmes. La capsule New Shephard avait réalisé avec succès 15 vols inhabités depuis 2015. Si tout va bien, deux autres vols habités sont prévus d’ici la fin de l’année. Les billets ne sont pas encore en vente. La compagnie remplit les sièges disponibles à bord des prochains vols avec les candidatures de ceux qui ont participé à un encan caritatif de 28 millions $ US, le mois dernier, pour la quatrième place à bord du vol de mardi. Le gagnant anonyme s’est désisté en raison d’un conflit d’horaire, permettant à Oliver Daemen (un universitaire dont le père avait tenté sans succès d’acheter le siège) de s’envoler. Plus de 600 personnes ont déjà réservé un siège à bord de Virgin Galactic, à 250 000 $ US du billet. La compagnie prévoit réaliser deux autres vols d’essai avant d’accueillir ses premiers clients, l’an prochain.

M. Bezos a fondé Blue Origin à Kent, dans l’État de Washington, en 2020, près du siège social d’Amazon, à Seattle. Il a récemment quitté son poste de PDG d’Amazon, et la semaine dernière il a contribué 200 millions $ US à la rénovation du National Air and Space Museum. Moins de 600 personnes ont jusqu’à présent visité l’espace. Avant mardi, la plus jeune était un cosmonaute russe de 25 ans, Gherma Titov, et la plus vieille l’astronaute John Glenn, qui était monté à bord de la navette spatiale à l’âge de 77 ans. MM. Bezos et Branson veulent multiplier ce nombre. Elon Musk, de SpaceX, vise le même objectif, mais il propose plutôt d’envoyer ses clients directement en orbite pour des dizaines de millions de dollars. Le premier vol est prévu en septembre. Les deux milliardaires affirment ne pas être en compétition l’un avec l’autre. M. Bezos a fait remarquer cette semaine que le cosmonaute Youri Gagarine est le seul à pouvoir prétendre avoir été le premier humain dans l’espace. Blue Origin développe une fusée énorme, New Glenn, pour placer des cargaisons et des humains en orbite depuis Cap Canaveral, en Floride. La compagnie veut aussi renvoyer des astronautes sur la Lune avec son atterrisseur Blue Moon.

Crédit photo: Archives.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle