Une maison du mafieux Al Capone dans le sud de la Floride promise à la démolition

Une maison du sud de la Floride, propriété du gangster Al Capone pendant près de 20 ans, est promise à la démolition.

Capone y demeurait lorsque la mort l’a fauché en janvier 1947. Selon le Miami Herald, les nouveaux propriétaires de cette luxueuse résidence comptant neuf chambres à coucher envisagent de la démolir. Ils l’ont achetée cet été pour le prix de 10,75 millions $ US (13,75 millions $ CAN). L’un des acheteurs, le promoteur Todd Glaser, a indiqué au quotidien que la maison, située à environ un mètre sous le niveau de la mer, a été fortement endommagée par les inondations. Les acheteurs prévoient construire une maison moderne de deux étages comprenant huit chambres, huit salles de bain, un Jacuzzi, un spa et un sauna. « Cette maison, c’est de la merde, a lancé M. Glaser. Elle est une honte pour Miami Beach. »

L’autre propriétaire est le partenaire d’ affaires de M. Glaser, Nelson Gonzalez, un investisseur et le vice-président principal de Berkshire Hathaway HomeServices EWM. Les autorités de Miami Beach examineront en septembre la possibilité de désigner la maison comme site historique, mais M. Glaser dit que cela n’arrêtera pas les plans des nouveaux propriétaires. Capone avait acheté la maison pour 40 000 $ en 1928. Il l’a habitée à de nombreuses occasions. Il y est mort d’une crise cardiaque en 1947. Selon certains historiens, c’est là que le gangster et ses complices auraient organisé le célèbre « massacre de la Saint-Valentin » au cours duquel sept membres d’une bande rivale ont été exécutés dans un entrepôt de Chicago en 1929.

Crédit photo: AlCaponemugshotCPD.jpg

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle