Nutrition – Pouah! Qu’est-ce qui cause tous ces gaz?

Karine LandryVotre santé

Le mois de la nutrition se poursuit. Aujourd’hui, examinons «Les problèmes digestifs: pouah! Qu’est-ce qui cause tous ces gaz?»

Maux de ventre, ballonnements, rots, crampes, etc. Si ces symptômes font souvent vous questionner, la présente chronique vous plaira particulièrement.

Lorsqu’il est question de ballonnements et de gaz, on montre souvent du doigt les légumineuses. Mais si vous n’en consommez pas? Vous vous dites alors que ça doit être… le gluten. Du moins, c’est ce qu’une amie vous a dit…! Vos nombreuses lectures sur le sujet n’ont malheureusement pas eu l’effet escompté. Plus que jamais, c’est la confusion!

Pour remettre de l’ordre dans vos idées, il est important que vous vous posiez les bonnes questions en mettant de l’avant «l’approche en trois étapes».

Cibler le problème

Votre amie qui souffrait de ballonnements et de gaz dit se porter tellement mieux depuis qu’elle a éliminé le blé de son alimentation. Vous vous demandez alors si la même chose pourrait être une avenue pour vous aussi.

Se renseigner

Après avoir lu de nombreux articles en ligne, vous découvrez, à votre grande surprise, que le gluten n’est pas l’unique cause des ballonnements et des gaz. Par exemple:

  • Consommer trop rapidement ses aliments, tout comme le fait de mâcher de la gomme, peut favoriser l’ingestion d’air, et par conséquent, causer de l’inconfort à l’abdomen.
  • Consommer certains types d’aliments (restauration rapide, légumineuse, chou, brocoli, oignon, ail, etc.) et boire certains types de boissons (produits laitiers, boissons contenant des édulcorants, boissons gazeuses, bière, etc.) peuvent aussi engendrer des gaz.
  • Prendre certains types de suppléments et de médicaments peut perturber la digestion et provoquer des douleurs abdominales.
  • L’inactivité ainsi que le stress ne favorisent pas non plus une bonne digestion.
  • Je vous rappelle que le retrait du gluten peut engendrer des carences caloriques et nutritionnelles, d’où l’importance de consulter une diététiste avant de l’éliminer de votre assiette.

Demander de l’aide

La question qui tue! Le gluten est-il réellement l’élément déclencheur de vos symptômes? Avant de vous autodiagnostiquer, il est important que vous consultiez votre médecin. S’il juge qu’il existe des raisons de croire que vous avez une intolérance au gluten ou souffrez de la maladie cœliaque, votre médecin vous fera passer une série de tests très précis. Il vous référera également à une diététiste et une gastroentérologue. Car vous devez aussi savoir que l’élimination du gluten est une tâche très complexe, qui ne se résume pas simplement par l’élimination du pain!

Si votre médecin croit que le gluten n’est pas en cause, il peut également choisir de vous référer à une diététiste. Cette dernière vous questionnera sur vos habitudes alimentaires et de vie et elle vous suggérera une liste d’aliments à éviter. Quelques semaines plus tard, elle vous reverra pour vérifier si les changements alimentaires proposés ont donné de bons résultats.

Comme vous venez de le voir, les ballonnements et les gaz sont parfois le résultat de nombreux facteurs.

Avant d’éliminer un aliment, un groupe d’aliments ou une substance de votre alimentation, il est important de demander l’avis d’un professionnel de la santé. Autrement, vous risquez de vous faire plus de tort que de bien.

Samedi prochain, je traiterai des difficultés alimentaires (Les mangeurs difficiles: Argh! Pourquoi les repas en famille sont-ils synonymes de chaos?)

Bonne semaine et à la prochaine!