Les fractures dues aux chutes survenues pendant la promenade de pitou sont en hausse parmi les adultes américains les plus âgés, et les fractures de la hanche font partie des blessures les plus courantes. C’est ce que révèle une étude publiée mercredi par le journal médical « JAMA Surgery ».

Des chercheurs de l’Université de la Pennsylvanie ont examiné les données gouvernementales sur les visites aux salles d’urgence pour des blessures survenues lors d’une telle promenade chez des adultes de 65 ans et plus. Les chiffres à l’échelle nationale sont passés de près de 1700 en 2004 à environ 4400 en 2017. Près de 80 pour cent des patients étaient des femmes, qui ont généralement des os moins denses que les hommes. Les blessures surviennent généralement lorsqu’un chien tire en laisse et que les promeneurs perdent l’équilibre.

Une fracture des os, en particulier des hanches, peut nuire considérablement à la santé des personnes âgées. Des recherches antérieures suggèrent qu’au moins une personne âgée sur quatre meurt dans l’année qui suit une fracture de la hanche. Mais la recherche montre aussi que les chiens peuvent être de bons compagnons pour les adultes plus âgés et les aider à rester actifs. Ainsi, avant de se lancer dans ces sorties, les personnes âgées devraient envisager un entraînement en force musculaire pour eux-mêmes et une formation d’obéissance pour leur chien.