La Californie consacrera 20 millions $ US à une campagne de sensibilisation sur les dangers du vapotage de produits à base de nicotine et de cannabis.

Le gouverneur démocrate Gavin Newsom a annoncé ces mesures lundi, face à la multiplication de cas de maladies pulmonaires liées au vapotage. Selon les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, de nombreux cas de problèmes pulmonaires semblent liés à l’inhalation d’huiles de cannabis. La Californie a enregistré au moins 63 cas de maladies pulmonaires liées au vapotage et un décès, sur un total de six décès à travers le pays. La campagne de sensibilisation visera aussi à contrer la hausse du vapotage chez les jeunes, qui semblent particulièrement attirés par les produits aromatisés.

« En tant que père de quatre enfants, cette question a été portée au premier plan de ma conscience », a déclaré le gouverneur Newsom. Le président Donald Trump et le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, ont annoncé leur intention d’interdire la vente de cigarettes électroniques aromatisées, mais le gouverneur de la Californie a affirmé qu’il n’avait pas ce pouvoir. Il compte toutefois demander aux législateurs de l’État d’adopter un projet de loi en ce sens, après l’échec d’une première tentative plus tôt cette année.

M. Newsom demande aussi aux responsables de se pencher sur la taxation des cigarettes électroniques, qui sont généralement moins taxées que les cigarettes traditionnelles.

Crédit photo: Acadie Nouvelle/Marie Toulgoat