La Nouvelle-Écosse s’est jointe à un nombre croissant de provinces ayant choisi de lutter contre le vapotage.

Le ministre de la Santé, Randy Delorey, a annoncé jeudi que la province serait la première à interdire la vente de produits de vapotage aromatisés, à compter du 1er avril 2020. M. Delorey a déclaré que cette initiative visait à promouvoir une culture sans fumée dans une province où les taux de vapotage ont augmenté, en particulier chez les jeunes. Il a ajouté que la Nouvelle-Écosse avait considérablement réduit le taux de tabagisme chez les jeunes au cours des 30 dernières années, mais que la popularité des produits de vapotage aromatisés avait freiné ces progrès.

Selon une enquête récente menée par Smoke Free Nova Scotia, 95 pour cent des jeunes Néo-Écossais qui vapotent ont dit préférer les liquides aromatisés, et 48 pour cent des jeunes interrogés ont indiqué qu’ils cesseraient de fumer si les saveurs étaient interdites. De nouvelles mesures strictes ont récemment été adoptées à l’Île-du-Prince-Édouard, en Colombie-Britannique et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Crédit photo: Archives.