Une caravane a quitté la Virginie occidentale, dimanche, en direction du Canada, afin d’y acheter de l’insuline, qui coûte environ dix fois moins qu’aux États-Unis.

De plus, aucune prescription n’est même nécessaire au Canada pour acheter des médicaments vitaux, rappelle le quotidien « The Charleston Gazette-Mail ». Les données de l’État indiquent qu’environ 15 pour cent des habitants de la Virginie-Occidentale dépendent de l’insuline. Or, l’organisme à but non lucratif Health Care Cost Institute affirme que l’insuline a coûté en 2016 environ 6000 $ à une personne atteinte de diabète de type 1, et que les prix ont augmenté depuis, ce qui rend ce médicament difficile d’accès même pour les personnes assurées.

La caravane a quitté Morgantown dimanche en direction de Niagara Falls, à la frontière entre l’Ontario et l’État de New York, selon le « Charleston Gazette-Mail ». Le périple _ cinq à six heures de route _ a été organisé par des militants de la santé publique et soutenu par les délégués de la législature de Virginie-Occidentale Barbara Fleischauer (démocrate) et Jordan Hill (républicain). Mme Fleischauer prévoit d’ailleurs présenter un projet de loi l’année prochaine pour plafonner la quote-part payée par les diabétiques, comme l’a fait le Colorado.

Ce n’est pas la première excursion de ce genre à venir au Canada pour acheter des médicaments abordables _ et à mettre en évidence les défaillances du système de santé américain. Chaque siège de cette caravane coûtait 100 $, bien que les personnes atteintes de diabète n’aient pas eu à payer, grâce à des dons et des bourses.

Crédit photo: Wing-Chi Poon/Port of Piegan Border Station, Montana, USA.