Un robot mis au point en seulement quatre semaines par des chercheurs danois est en mesure d’effectuer des prélèvements au fond de la gorge, ce qui pourrait lui permettre d’intervenir en appui aux travailleurs de la santé.

Plusieurs des composantes du robot ont été imprimées en trois dimensions. Il effectue le prélèvement, le place dans un pot et referme le couvercle. Aucun humain n’est ainsi exposé au virus qui pourrait avoir été prélevé, ce qui réduit les risques de contamination.

De plus, ont souligné ses concepteurs, contrairement aux humains, le robot ne se fatigue jamais et ne se lasse jamais d’une tâche aussi monotone. Il est en mesure d’effectuer le prélèvement avec précision à chaque reprise.

L’Université du sud du Danemark croit que le robot devrait être prêt à effectuer ses premiers prélèvements sur des humains à la fin du mois.

Crédit photo: SDU (Université du sud du Danemark).