Une nouvelle étude commandée par l’Association médicale canadienne (AMC) prévoit que le coût des soins aux aînés aura presque doublé d’ici 2031, passant de 30 milliards $ par an à près de 60 milliards $.

Le rapport note que la pression supplémentaire sur le système est attendue, car les baby-boomers _ dont les plus âgés atteignent 75 ans cette année _ arrivent dans des groupes d’âge associés à des besoins en soins plus élevés. Le rapport estime que 606 000 patients auront besoin de soins de longue durée en 2031, contre 380 000 en 2019. La demande pour des soins à domicile augmentera également, passant de près de 1,2 million à environ 1,8 million de patients. L’augmentation devrait coûter 490,6 milliards $ au cours des 10 prochaines années.

La présidente de l’AMC, la Dre Ann Collins, a déclaré que la pandémie de COVID-19 avait révélé « des fissures majeures dans les soins aux personnes âgées ». L’étude met en évidence des solutions potentielles qui pourraient réduire le coût des services, notant une tendance à la baisse de l’utilisation des soins de longue durée par les personnes âgées. L’AMC affirme que 37 000 Canadiens pourraient être détournés des soins de longue durée d’ici 2031, si cette tendance se maintient grâce à un meilleur usage des soins à domicile. Cette décision entraînerait une économie estimée à 794 millions $ par an.

L’association de médecins note qu’elle utilise son rapport pour faire pression sur le gouvernement fédéral pour un nouveau financement annuel aux provinces et territoires basé sur la démographie afin de soutenir l’amélioration des soins aux aînés, ainsi qu’un plan pancanadien pour améliorer ces soins au pays. « Il n’est pas difficile d’imaginer ce qui nous attend dans la prochaine décennie si nous n’avons pas de plan pour répondre à une demande croissante de soins, ainsi qu’à de nouvelles attentes pour vieillir chez soi », a déclaré la Dre Collins dans un communiqué.

Crédit photo: Archives.

800px-Coronavirus_patients_at_the_Imam_Khomeini_Hospital_in_Tehran,_Iran--1_March_2020
Les hospitalisations liées à la COVID-19 sont…