Le nombre de cas de gonorrhée est en hausse au Nouveau-Brunswick, alerte la Dre Russell

La médecin-hygiéniste en chef du Nouveau-Brunswick insiste sur l’importance des pratiques sexuelles à moindre risque, alors que le nombre de cas de gonorrhée est en hausse dans cette province.

La docteure Jennifer Russell encourage toute personne ayant des relations sexuelles non protégées à se faire tester. L’éclosion actuelle au Nouveau-Brunswick a été signalée pour la première fois il y a deux ans. Selon la docteure Russell, 74 cas de gonorrhée ont été recensés dans la province au cours du premier semestre de cette année, comparativement à une moyenne de 54 cas dans toute l’année habituellement.

Elle rappelle que les infections sexuellement transmissibles peuvent avoir des effets durables sur la santé d’une personne, et que se faire tester _ et traiter si nécessaire _ devrait faire partie du bilan de santé de routine. La docteure Russell souligne que toute personne qui a des relations sexuelles, quelle que soit son orientation, peut avoir été sans le savoir exposée à la gonorrhée.

Crédit photo: Archives.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle