Pfizer espère montrer l’efficacité du vaccin contre la COVID-19 pour les tout-petits d’ici juin

La multinationale pharmaceutique Pfizer espère pouvoir indiquer aux instances américaines à quel point son vaccin contre la COVID-19 fonctionne chez les plus petits d’ici fin mai ou début juin.

Pfizer teste trois très petites doses de son vaccin chez les enfants de moins de 5 ans après que deux injections ne se soient pas avérées assez fortes. Les premiers résultats étaient attendus le mois dernier, mais la société a présenté mardi le dernier calendrier lors de sa discussion sur ses résultats financiers trimestriels. Actuellement aux États-Unis, seuls les enfants âgés de 5 ans ou plus peuvent être vaccinés en utilisant le vaccin de Pfizer, laissant 18 millions de jeunes enfants sans protection.

La société pharmaceutique Moderna espère être la première à proposer la vaccination pour les plus jeunes. La semaine dernière, elle a déposé auprès de la Food and Drug Administration (FDA) des données qui, espère-t-elle, prouveront que deux de ses injections à faible dose fonctionnent chez les enfants de moins de 5 ans. Moderna a également déposé des demandes auprès de la FDA pour les enfants plus âgés, bien que l’agence n’ait pas statué sur elles non plus.

La FDA a déjà fixé des dates provisoires en juin pour examiner publiquement les données sur les vaccins contre la COVID-19 pour les tout-petits de moins de 5 ans, de l’une ou des deux sociétés.

Crédit photo: Archives.

logo-an

private

Vous utilisez un navigateur configuré en mode privé ou en mode incognito.

Pour continuer à lire des articles dans ce mode, connectez-vous à votre compte Acadie Nouvelle.

Vous n’êtes pas membre de l’Acadie Nouvelle?
Devenez membre maintenant

Retour à la page d’accueil de l’Acadie Nouvelle