Voyage – Une visite aux Baux-de-Provence

Marie-Michèle Doucet et Michaël PaulinStyle de vie

Ah, les Baux, c’est si beau! Bon, nous ne sommes certainement pas les premiers (ni les derniers) à faire ce jeu de mots, mais c’est vrai que l’endroit porte bien son nom. Pourtant, le terme «Baux» n’a rien à voir avec la beauté des lieux.

En provençale, il signifie plutôt «falaise» ou «escarpement rocheux». Là aussi, le nom semble bien choisi, car le village a été construit dans les Alpilles, cette chaîne de montagnes qui traverse la Provence, sur un plateau rocheux qui surplombe de 200 mètres la campagne avoisinante. Et dès qu’on les aperçoit au loin, perchés au sommet de leur massif, on ne peut faire autrement que d’être impressionné par Les Baux-de-Provence. Une fois à l’intérieur, on comprend rapidement pourquoi la commune est classée parmi les plus beaux villages de France.

Visiter les Baux, c’est un peu comme voyager dans le temps. Ici, on a véritablement l’impression de plonger en plein cœur de l’histoire de la Provence.

Visiter les Baux, c’est un peu comme voyager dans le temps. – Gracieuseté

Dès qu’on entre dans l’enceinte de ce village, on est immédiatement charmé par ses ruelles étroites bordées de jolies boutiques artisanales et de terrasses aux vues spectaculaires. Le village est petit et l’on peut rapidement en faire le tour, mais il serait dommage de repartir trop rapidement! Pour profiter pleinement de votre visite, on vous conseille de prendre votre temps, de vous laisser emporter par l’histoire qui vous entoure, et de vous arrêter pour déguster une crème glacée, à la lavande bien sûr!

Ne manquez pas non plus de faire la visite du château des Baux. On vous l’avoue, on a un faible pour les châteaux médiévaux. Comment ne pas être impressionné par leur stature ou par le fait qu’ils tiennent toujours debout (ou partiellement debout du moins) plusieurs siècles après leur construction, et ce, malgré toutes les épreuves qu’ils ont dû surmonter? Et des épreuves, le Château des Baux en a traversé!

Les premières traces écrites de l’existence d’une forteresse remontent au 10e siècle. Appartenant alors à la puissante maison des Baux, elle sera au cœur des Guerres baussenques (1144-1162). Les diverses guerres et rébellions ont d’ailleurs laissé leurs marques dans sa pierre. Au 17e siècle, ayant perdu tout pouvoir politique et militaire, le village et la forteresse sombrent dans l’oubli. Il faudra attendre jusqu’en 1945, moment de l’ouverture du célèbre restaurant L’Oustau de Baumanière (2 étoiles Michelin) pour que Baux reprenne vie.

Lors de votre visite, ne manquez pas de faire une visite du château des Baux. – Gracieuseté

Aujourd’hui, le château est devenu un incontournable lors de votre visite aux Baux-de-Provence. Du haut de ses remparts, les vues sur le village et les vallées voisines sont à couper le souffle.

Petits et grands seront également impressionnés devant les reconstitutions de machines de siège, dont le plus grand trébuchet de France, sur lesquels ont effectue tous les jours des démonstrations de tir.

Le village des Baux-de-Provence semble être le roi des Alpilles, et avec raison! Ce village, il est beau et il le sait (c’est dans son nom tout de même!). Dès qu’on y entre, on découvre toute l’histoire qui se cache derrière ses murs et ses ruelles. Sans les centaines de touristes qui nous entourent, on aurait véritablement l’impression de plonger dans la Provence médiévale. Il faut dire que le village a été particulièrement bien conservé et qu’il garde un charme fou malgré son côté plus touristique. Et petit conseil pour éviter les hordes de touristes: visitez les Baux en octobre. La température est parfaite et le village est beaucoup plus tranquille!

Pour plus de conseils voyage, visitez notre blogue (entre2escales.com)