Si la grande majorité des Canadiens sont friands de se déplacer en voiture pour découvrir du pays et profiter de leurs journées de congé, plusieurs ne prennent pas le temps nécessaire pour s’assurer que leur véhicule soit fin prêt à prendre les routes d’assaut. Quand vient le temps de préparer nos véhicules pour ces randonnées, nous n’ajustons habituellement que le rétroviseur et vérifions le niveau d’essence avant de partir. Trop souvent, les gens négligent un élément de sécurité essentiel : les pneus.

Plusieurs problèmes qui surviennent sur la route peuvent être évités; il suffit d’un peu de préparation et de savoir-faire en matière d’entretien des pneus. Voici donc quelques conseils :

1. Choisir les bons pneus en fonction de la saison

Il existe plusieurs catégories de pneus d’été et de pneus toutes températures pour les véhicules de tourisme et les VUS/VUM. Par exemple, un conducteur qui serait à la recherche d’un pneu performant sur divers types de surfaces, chaudes et sèches ou bien froides et humides, sera ravi avec un pneu conçu pour assurer une performance sécuritaire lors de conditions variables. N’oubliez pas qu’il est important de faire appel à un spécialiste des pneus pour savoir quels sont les pneus idéals pour votre véhicule et selon votre style de conduite.

2. Effectuer une inspection rapide de la pression

Une des manières les plus faciles de prolonger la durée de vie de vos pneus est de vérifier régulièrement la pression de ceux-ci.

Un gonflage trop faible et inégal pourrait causer plusieurs problèmes à votre véhicule, notamment une tenue de route difficile et inconfortable, une consommation d’essence plus élevée et une expérience de conduite moins sécuritaire. La pression des pneus devrait être vérifiée une fois par mois et avant chaque long trajet. Le fait de rouler augmente la température du pneu, ce qui a pour effet d’augmenter la pression à l’intérieur de celui-ci. Vous pouvez consulter le manuel d’utilisation de votre véhicule pour connaître la pression idéale.

3. Vérifier la profondeur de la semelle

Des pneus ayant une profondeur de semelle inadéquate peuvent mener à une mauvaise tenue de route, de l’hydroplanage et une surconsommation de carburant. D’ailleurs, les pneus sont considérés trop usés selon la loi lorsque la profondeur est de moins de 1,6 mm.

« Pour assurer une performance sécuritaire des pneus, il est crucial d’être attentif aux semelles usées », ajoute Matti Morri, spécialiste technique au service à la clientèle chez Nokian Tyres. « Tous les pneus sont munis d’un indicateur d’usure, qui indique l’épaisseur de la semelle, en plus d’un signe en forme de goutte d’eau qui disparaît lorsque l’épaisseur est dangereusement réduite. »