Voyage – Une nuit avec les loups

Marie-Michèle Doucet et Michaël PaulinStyle de vie

Vous avez déjà rêvé de dormir avec les loups? Bon, peut-être pas exactement avec les loups, mais suffisamment près pour les entendre hurler à la lune? La semaine dernière, nous nous sommes rendus au Parc Oméga dans la région de l’Outaouais au Québec pour une aventure des plus inusitées: nous avons passé la nuit avec les loups.

Pour les amoureux de la faune canadienne, le Parc Oméga est la destination par excellence. Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est qu’il ne s’agit pas d’un zoo. Oncle Serge, le directeur technique du parc et zoologiste de carrière, le décrit plutôt comme un «musée vivant». En fait, il s’agit d’une grande réserve où les animaux se promènent en toute liberté. Grand de 2500 acres, le parc compte environ 500 animaux de 20 espèces différentes. Ici, vous croiserez aussi bien des wapitis que des cerfs, des bisons, des bouquetins et plusieurs autres mammifères qui forment la faune canadienne.

Mais si on vous en parle aujourd’hui, c’est d’abord pour vous raconter notre nuit avec les loups. Depuis quelques années, le parc propose des hébergements insolites qui vont des tipis jusqu’à une maison sur pilotis avec vue sur l’enclos des ours noirs. Pour notre visite, nous avons couché dans la «cabane à l’écureuil», une cabane en bois rond spacieuse située à quelques pas à peine de l’enclos des loups.

Une passerelle privée nous permet d’observer les loups gris – Photo de Marie-Michèle Doucet et Michaël Paulin

Ceux qui couchent sur le site ont un accès privilégié à une meute de loups gris. Une passerelle privée nous permet d’observer de près les ours noirs et les loups. Mais soyez sans crainte, pour des questions de sécurité, ces prédateurs sont placés dans des enclos séparés du reste des animaux et des visiteurs. Contrairement aux zoos plus traditionnels, ils ont ici de grands espaces naturels qui deviennent rapidement leur terrain de jeux.

Si vous n’avez jamais entendu un loup hurler, laissez-nous vous dire qu’il s’agit d’un spectacle plutôt incroyable, particulièrement en pleine nuit! D’ailleurs, saviez-vous que le hurlement des loups est un moyen de communication? Il s’agit d’une façon de savoir où se trouve le reste de la meute. Mais le hurlement peut également servir d’avertissement aux meutes étrangères qui s’approcheraient de trop près. En règle générale, c’est le loup alpha, le chef de la meute, qui décide du meilleur moment pour hurler, question de ne pas mettre son groupe en danger en signalant la position de la meute et le nombre de loups quelle comporte.

S’endormir au son du hurlement des loups est une expérience absolument incroyable à vivre au moins une fois dans sa vie!

Au Parc Oméga on achète une photo en échange d’une carotte – Photo de Marie-Michèle Doucet et Michaël Paulin

Une visite au Parc Oméga

Bien sûr, une visite au Parc Oméga n’est pas complète sans avoir fait le parcours de 15 km qui permet de traverser le parc en voiture et de partir à la rencontre des animaux. Mais avant de prendre la route, il ne faut pas oublier l’élément essentiel: les carottes. Eh oui, au Parc Oméga on achète une photo en échange d’une carotte. En effet, les animaux adorent cette petite gourmandise.

Jamais on n’avait vu de si près autant d’animaux. Il s’agit d’une rencontre unique avec la nature. Le but du Parc est d’ailleurs de sensibiliser les visiteurs au respect de l’environnement. «Après avoir visité le Parc, les gens ne voient plus la nature de la même façon», nous explique Serge. Et il a bien raison. Après avoir partagé une carotte avec un cerf, on crée une connexion toute spéciale avec ces charmantes bêtes.

Pour plus de conseil voyage, consultez notre blogue (www.entre2escales.com).