1000 raisons de se réconcilier avec l’hiver au Nouveau-Brunswick

Sébastien LachanceStyle de vie

Les Néo-Brunswickois sont nombreux à en avoir ras le bol de la saison hivernale durant laquelle tempêtes, pannes électriques et temps froid sont trop souvent au rendez-vous.

Plusieurs peinent à se débarrasser des blues de l’hiver, alors qu’arrive le relevé de compte de carte de crédit d’Après-Noël, que le collègue de travail tant détesté se prélasse sur une plage du Sud et que la serrure de la portière de voiture est complètement gelée.

Le Nouveau-Brunswick déborde pourtant d’endroits et d’évènement où il est possible de célébrer les joies de l’hiver affirme le ministre du Tourisme, du Patrimoine et de la Culture, John Ames.

«Pendant la saison hivernale, le Nouveau-Brunswick a beaucoup à offrir aux touristes et aux Néo-Brunswickois en aventures, attractions touristiques et festivals. Les amateurs de plein air peuvent accéder aux  multiples circuits du plus vaste réseau de sentiers de motoneige des Maritimes. Ils sont invités à explorer les grands espaces et les forêts des parcs provinciaux en raquette, en ski de fond ou en traîneau à chien et descendre leurs pentes de ski alpin et de planche à neige».

Tourisme Nouveau-Brunswick et le ministre Ames ne veulent manquer l’occasion de rappeler que le parc provincial Mont-Carleton accueille pour la première fois les visiteurs pendant la saison hivernale avec une programmation qui risque de plaire aux amateurs de plein air.

«Du 2 janvier au 31 mars, les visiteurs pourront en apprendre sur la survie hivernale, faire de la pêche sur glace, du traîneau à chien ainsi que des excursions avec guides en ski et en raquette», a précisé John Ames.

Dans la même veine, de nombreuses activités et aventures gratuites seront offertes dans le cadre de l’événement Mieux-être en nature.

Les activités se dérouleront ce samedi 27 janvier, entre midi et 16 heures, au parc provincial de Mactaquac. Elles se poursuivront au parc Sugarloaf (3 février) et au parc Mont-Carleton, le 17 février.

Les lacs et rivières peuvent également s’avérer des endroits de choix pour profiter d’activités hivernales telles que le hockey, le curling, la pêche blanche et le patinage.

Le hockey sur étang est plus que jamais un incontournable des sports d’hiver, avec une popularité qui dépasse largement les frontières du Nouveau-Brunswick.

Après Tracadie, les villes de Caraquet et de Plaster Rock accueilleront toutes deux sous peu un tournoi de hockey sur étang.

À Plaster Rock seulement, plusieurs milliers de visiteurs sont attendus du 8 au 11 février, dans le cadre du tournoi mettant en vedette au-delà de 120 équipes et des centaines de joueurs en provenance du Canada, des États-Unis, de l’Europe et même des Îles Caïmans.

Les festivals d’hiver, qui sont nombreux au Nouveau-Brunswick, sont également une belle occasion de se retrouver avec famille ou entre amis et de savourer les joies du plein air.

Le carnaval d’hiver de la petite ville de Hartland et le FROSTival de Fredericton, la plus grande fête hivernale du Canada atlantique, ont déjà entamé leurs activités et offrent une multitude d’activités sportives jusqu’au 4 février.

En plus d’Atholville qui présente cette fin de semaine son carnaval d’hiver, des célébrations hivernales se tiendront au cours des prochains jours et des prochaines semaines dans les communautés de Riverview, Dieppe, Saint-Jean, Grand-Sault, Edmundston, Memramcook, Florenceville-Bristol, Bathurst, Shippagan, Campbellton, Perth-Andover et de Moncton.

Pour ceux qui désirent faire un pied de nez à l’hiver tout en restant bien au chaud à l’intérieur, il est toujours possible de profiter des activités qui se déroulent dans les nombreux musées et galeries d’art du Nouveau-Brunswick.

D’autres pourront retrouver le sourire et tomber sous le charme de la gastronomie du Festival culinaire Chop-Chop à Saint-Jean ou de l’humour du Festival HubCap de Moncton qui auront lieu sous peu.