Québec: le président de l’Assemblée va réfléchir aux règles vestimentaires

La Presse CanadienneStyle de vie

Il est « essentiel » de réfléchir au code vestimentaire des élus, selon le président de l’Assemblée nationale, François Paradis.

M. Paradis est sorti de sa réserve mercredi pour commenter la tenue des députés de Québec solidaire (QS), qui portent jeans, espadrilles et bottes Dr Martens.

Le règlement de l’Assemblée nationale oblige les députés à contribuer au maintien du décorum et à porter des habits qui s’apparentent à une tenue de ville.

Or, il n’oblige pas le port du complet cravate ou du tailleur pour les dames.

Le président Paradis, qui souhaite « moderniser » l’Assemblée nationale, se réjouit du débat sur le code vestimentaire provoqué par Québec solidaire. Cette réflexion est « essentielle et saine », selon lui.

Plus tôt, en mêlée de presse, la députée de QS, Catherine Dorion, a fait valoir qu’une tenue décontractée à l’Assemblée nationale permettrait d’intéresser les jeunes à la politique.

« Il y a peut-être, dans la diversité de s’exprimer, autant ce qu’on a l’air de comment on parle de toutes sortes de manières, qui peut faire qu’on peut aller chercher plus de monde », a-t-elle dit.

Selon la députée de Taschereau, il est important pour un nouveau député de rester lui-même.