Impossible de gagner

J’ai de la tristesse dans le coeur chaque fois que je vois à la télévision le cercueil d’un militaire canadien qui revient de l’Afghanistan. Cent vingt-sept soldats canadiens sont dé­cé­dés là-bas, sans oublier les nombreux blessés.
Cette mission militaire dans ce pays lointain ne mène nulle part.  La plupart des décès se­raient attribuables à des engins explosifs cachés le long des routes par les talibans. Com­ment venir à bout d’un ennemi comme celui-là?
Pourtant au départ, les militaires devaient aider à reconstruire le pays et à y instaurer la paix.
Le gouvernement canadien, tout comme les hauts gradés des forces militaires, continue de nous dire que la contribution des Canadiens est indispensable pour le succès de cette mission. Cependant, les militaires canadiens ainsi que les autres militaires de divers pays pourront-ils un jour ré­tablir la paix? La terreur et les conflits règnent depuis long­temps dans ce pays.
Le Canada doit se retirer de ce pays de guerre et de misère en 2011. Le gouvernement conservateur de Stephen Harper aura-t-il le courage de retirer les forces militaires canadiennes avant cette date? Mais c’est Jean Chrétien, l’ancien premier mi­nistre qui a plongé le pays dans ce conflit. Comme la majorité des Canadiens, je suis opposé à notre implication militaire en Afghanistan. Le gouvernement ne semble pas écouter le peuple canadien.
Va-t-on gagner la bataille contre les talibans en Afghanistan? Jamais!

MARCEL ARSENEAU
Campbellton