Un été culturel

Dans le Sud-Est, cet été, il se passe d’agréables activités culturelles.
Pour ceux qui aiment des spectacles de grande intimité, ils n’ont qu’à se rendre à Beaumont, chaque lundi soir, à la Chapelle Sainte-Anne, pour y découvrir et apprécier Les airs d’été. Par exemple, le 27 juillet, une jeune demoiselle de Saint-Louis, Josée Vautour, nous offrait un tour de chant qui a émerveillé et ébahi la foule qui s’y trouvait. Quel talent exceptionnel! Elle a déjà le sens du spectacle, malgré ses 11 ans. Les gens se présentant au Congrès mondial acadien pourront s’en rendre compte. 
À Dieppe, chaque mercredi soir, en plein air, c’est le Mercredi Show. Là aussi, la foule peut pro­fiter des artistes qui viennent partager leurs talents artistiques. Un délice estival!
Ce n’est pas tout! À l’Église historique de Barachois, d’autres artistes exceptionnels se présentent également. Le 3 août, le pianiste Roger Lord, de renommée internationale, donnera à 20 h un récital intitulé Rhapsody in Blue. Ce Mozart de l’Acadie nous fait honneur en jouant chez nous!
Quant aux personnes aimant la lecture, je vous suggère trois récentes publications. D’abord, Émilie du Bois-Franc, de Cyrille Sippley, où on peut lire un ma­gnifique et savoureux conte de la Baie.
Pour les personnes raffolant de généalogie, il faut aussi mettre la main sur Les descendants des fondateurs de la paroisse de Richibouctou-Village, une œuvre très documentée écrite par Doris Maillet-Gallant et Léandre Maillet. Vous avez l’impression de posséder une Bible acadienne!
Enfin, avec Au jour le jour, le père Sylvio Doiron, c.s.c., cet homme heureux et jovial, nous raconte candidement et sans prétention les riches rencontres qu’il savoure avec les gens simples et ordinaires.
Vraiment, en été, on ne s’ennuie pas au Sud-Est!

ALCIDE F. LEBLANC
Moncton