Caraquet, ville des artistes

Si vous le permettez, j’aime­rais donner mon opinion sur la saga de l’oeuvre de Caraquet. Au début de cette histoire j’étais outrée, car je me disais qu’une œuvre qu’elle soit laide ou belle, tout dépend de la perception que l’on a de la chose, n’a pas raison d’être détruite pour satisfaire les uns et les autres. Après réflexion, je me suis dit que les gens avaient bien le droit de penser ce qu’ils voulaient, cela ne faisait pas de Caraquet une ville inculte et non méritante de son statut de Capitale culturelle du Canada. Comme artiste, je dois dire que n’eut été de la Ville de Caraquet, les artistes de l’Acadie et je parle au sens large, n’auraient pas trouvé leur niche si facilement. Depuis 40 ans et plus, le Festival acadien a mis en scène les artistes qui sont devenus par la suite les ambassadeurs de l’Acadie. Le Festival des arts visuel en Acadie a permis aux artistes en arts visuels de se faire découvrir par la population, le Théâtre populaire d’Acadie a donné une planche aux acteurs les plus talentueux que la province a connus.  Caraquet a été, est et sera toujours le lieu de rencontre des artistes qu’ils soient de l’Acadie ou d’ailleurs dans le monde. Chapeau Caraquet! Et mille mercis pour votre appui qui dure depuis si longtemps!

SANDRA LE COUTEUR, chanteuse
Pointe-Alexandre