Être… le comble du ridicule!

De toute évidence, le premier ministre Shawn Graham ne connaît pas l’adage populaire «Le ridicule tue». Sous le signe de l’incompétence, son gouvernement prend souvent des décisions étranges, sans tenir compte de l’opinion publique qui se traduit, de plus en plus, par un mécontentement général. ll suffit de mentionner, entre autres, les dos­siers très controversés de l’éducation et de la santé. Com­ble du ridicule, un nouveau slogan qui ne veut rien dire, ni en français et ni en anglais, va bientôt apparaître sur les plaques d’immatriculation des automobiles de la province. En me grattant les méninges, je ne vois pas comment «Be… in this place/Être… ici on le peut» va donner une image unique qui caractérise le Nouveau-Brunswick. Au contraire, grâce à son message confus et insignifiant, nous serons vite la risée de tout le monde.
D’ailleurs, les réactions négatives à ce sujet sont de plus en plus nombreuses. En parodiant l’auteur d’une phrase célèbre, je pose cette question: «Jusqu’à quand enfin, Shawn, abuseras-tu de notre patience?» Avant d’aller plus loin dans l’implantation d’un changement, l’entêtement qui est devenu la marque de commerce du gouvernement, ne devrait-il pas céder la place à la consultation? Par exemple, un concours provincial permettrait de recueillir des suggestions qui donneraient naissance à un slogan représentatif de notre coin de pays. Voici la mienne: Une seule plaque au lieu de deux, comme c’est le cas présentement, avec l’identification «Bilingual province bilingue».

LÉO CORMIER
Dieppe