Respect et amour

Lyne St-Pierre
Grande-Anse

Plusieurs personnes se sont senties blessées par les propos du père Gionet. Il a touché plusieurs sujets délicats. Moi, c’est au sujet de l’homosexualité que je vous écris aujourd’hui. J’ai deux enfants, un garçon et une fille que j’aime de tout mon cœur. Ils sont gais tous les deux.
Dans les dernières années bien des pleurs, bien des pourquoi et beaucoup de questionnements… Côté église, je me suis retirée pour au moins deux à trois ans. J’y reviens tranquillement. La vie et surtout ma foi en un Dieu qui aime ses enfants inconditionnellement m’ont redonné goût à la vie à nouveau. Je ne peux pas blâmer ce prêtre, car d’une certaine façon c’est son mandat. Mais il a livré son message d’une manière bien gauche.
Et je constate que ces prêtres ont tendance à taire ou minimiser le plus grand fléau (à mon avis) qui lui, détruit des vies et l’Église. La pédophilie chez les prêtres, vos confrères père Gionet. On n’a pas à juger les gens. Ce rôle revient à Dieu et à lui seul!
On peut ne pas être d’accord avec l’homosexualité, l’avortement, le concubinage, etc., mais on n’a pas à juger les personnes qui vivent ces situations. Au contraire, respectons-les et aimons-les comme Dieu justement nous le demande.