Prévenir des accidents

Luc LeGal
Ex-policier
Edmundston

Depuis des années, la GRC ne cesse de marteler l’importance du port de la ceinture de sécurité et comment celle-ci peut sauver des vies. Elle considère que le port de la ceinture est sur le même pied d’égalité que la conduite avec facultés affaiblies. L’importance donnée au port de la ceinture de sécurité se marie difficilement avec la prévention des accidents. Rappelons-nous que la ceinture de sécurité est utile seulement s’il y a un accident. Pas d’accident, pas besoin de ceinture!
On fait assez souvent de la prévention pour l’excès de vitesse et l’alcool au volant, mais on entend rarement parler des autres causes d’accidents. Ces distractions ou infractions sont à la source d’autant d’accidents que la vitesse au volant et la conduite avec facultés affaiblies. Voici certaines des plus fréquentes causes: boire un café en conduisant, faire jouer de la musique, se maquiller ou se raser en conduisant, regarder le paysage, ou simplement être dans la lune et penser à autre chose. Pour ce qui est des infractions, voici les plus importantes: dépassement aveugle dans une courbe, suivre de trop près, conduire trop vite pour les conditions (brume, pluie, pluie verglaçante, neige, etc.)
Comme organisation, la GRC a une énorme influence sur les conducteurs lorsqu’elle émet des opinions sur ce qui entoure les causes d’accidents. L’assouplissement de sa vision sur le port de la ceinture de sécurité et l’augmentation de l’importance qu’elle donne aux causes d’accidents (toutes les causes mentionnées ci-dessus) aideraient grandement à réduire les accidents tout en continuant de diminuer les mortalités lorsqu’il y a accident. Je crois qu’il est temps que la GRC se serve de ses atouts et qu’elle occupe une plus grande place dans la prévention des accidents.