Facultés affaiblies: des progrès depuis 30 ans

Réponse à l’article publié dans votre édition du 28 novembre 2011.
Notre gouvernement prend au sérieux la question de la conduite avec facultés affaiblies. Nous avons tous constaté les conséquences dévastatrices de la conduite avec facultés affaiblies, qui continue d’être la cause d’un trop grand nombre de décès et de blessures.
Selon un rapport de Statistique Canada paru en 2003, les cas de conduite avec facultés affaiblies ont chuté de façon dramatique au cours des 30 dernières années. Le rapport indique que cette baisse s’explique en partie par les peines plus lourdes imposées d’un bout à l’autre du Canada. De plus, des données préliminaires provenant du gouvernement de la Colombie-Britannique montrent que des lois strictes en matière de conduite avec facultés affaiblies ont permis de réduire le nombre de décès liés à l’alcool sur les routes provinciales de 40 % au cours de la dernière année.
Grâce à la Loi sur la lutte contre les crimes violents de notre gouvernement, les personnes ayant conduit avec des facultés affaiblies sont maintenant tenues entièrement responsables de leurs actes. Les conducteurs arrêtés en état d’ébriété sont maintenant passibles d’une peine maximale d’emprisonnement à vie s’ils causent un décès et d’une peine maximale de 10 ans s’ils causent des lésions corporelles.
Parallèlement, nous avons donné aux policiers et aux procureurs les outils dont ils ont besoin pour combattre ce comportement inacceptable. Dorénavant, les personnes ayant conduit avec des facultés affaiblies ne pourront plus invoquer la défense dite des deux bières pour faire abstraction des résultats de l’alcootest devant les tribunaux, et les policiers disposeront de nouvelles méthodes pour enquêter sur des cas de conduite avec facultés affaiblies par la drogue.
Les Canadiens perdent confiance dans leur système de justice lorsque des contrevenants reçoivent des peines qui ne reflètent pas la gravité de leur crime. Notre gouvernement croit que les personnes qui prennent le volant avec des facultés affaiblies doivent être punies en conséquence. Les Canadiens peuvent compter sur nous pour prendre la défense des victimes de conducteurs aux facultés affaiblies.

Rob Nicholson
Ministre de la Justice et procureur général du Canada