Une lourde perte

Cécile Durette
Saint-Martin de Restigouche

Désolée d’apprendre le retrait d’Abbé Lanteigne comme chef des nouvelles à Radio-Canada Atlantique. Je veux bien croire qu’on se base sur la nouvelle technologie et ceux qui la développent, mais pour nous, c’est comme plate, surtout qu’il semblerait qu’on en aurait perdu deux au même moment…

Martin Robert est maintenant visible à RDI, mais Abbé, qu’est-ce qu’on lui réserve à lui? On s’ennuiera de son sourire moqueur et ses reparties comiques, tout comme Martin qui savait dérider le plateau au moment opportun…

Je n’ai aucun doute que le prochain lecteur de nouvelles aura ses talents propres, mais il faudra qu’il en mette pas mal pour égaler les autres… Mais chacun doit avoir sa chance et j’en souhaite à M. Ricard, qui prendra la barre pour redynamiser le service de nouvelles (comme ils le disent)…

Bon retour au Nouveau-Brunswick aussi à Michel Cormier…

Bonne chance à chacun, quelles que soient leurs nouvelles fonctions, mais toi, Abbé, personne ne t’oubliera; il te reste des admirateurs et admiratrices en abondance aux Maritimes.

Bonne Année 2012 à l’équipe de Radio-Canada et à celle de l’Acadie Nouvelle.