Un deuil à Radio-Canada

Joseph I. Cormier
Moncton

Michel Cormier, félicitations pour votre nouveau poste, mais c’est ça, les Acadiens, on aime moins ça de voir un des nôtres avoir un meilleur poste, comme M. Lanteigne le méritait. Abbé Lanteigne aurait dû être nommé directeur de Radio-Canada Acadie et vous, vous auriez dû demeurer journaliste à Pékin. À mon avis, c’est ni plus ni moins un deuil pour tout le monde qui aime Abbé Lanteigne. J’invite les gens du Nord qui demeurent à Dieppe de donner leurs opinions. Sans rancune.