Bathurst, la belle

Diane Thériault
Bathurst

J’ai toujours considéré ma ville, Bathurst, comme l’une des plus pittoresques du Nouveau-Brunswick. La ville face à la baie des Chaleurs, entourée d’eau salée, de forêts, de rivières, de lacs et traversée de ponts. Il faut la vanter afin qu’elle ne devienne pas une légende vivante. De plus, elle est le foyer d’une légende populaire, le bateau fantôme.

Le projet de l’artiste Denis Hachey de construire un bateau fantôme illuminé dans le havre de Bathurst est en effet un brillant projet. Ce bateau deviendrait un phare original pour la ville de Bathurst.

L’artiste Denis Hachey a déjà fait ses preuves avec le projet du gigantesque hibou qui a trouvé sa place au parlement d’Ottawa, capitale du Canada. Il est un artiste connu et mérite d’être reconnu.

La population de Bathurst a besoin d’originalité. Son identité est controversée. Est-ce une ville à majorité anglaise ou française? Une ville bilingue très prisée par les dirigeants de centres d’appels? Qui sommes-nous les citoyens de Bathurst?

L’année 2012 sera marquée par l’événement du gala des prix Éloizes aussi de l’événement Images en tête, présenté par l’ACSM division N.-B. Ce sont de bons signes que la ville se cultive enfin!

J’encourage fortement M. Denis Hachey d’aller de l’avant avec son projet «bateau fantôme» dans le havre de Bathurst. Le maire de la Ville appuie également ce projet et je souhaite que M. Brunet et ses conseillers l’aideront à financer ce développement unique.