Disparité régionale dans les soins de santé

Par Lucie Lanteigne
Moncton

Les résidants du nord de la province ont-ils droit à la même qualité de soins de santé que ceux du sud de la province? Définitivement oui. Les gens vivant en régions rurales ont-ils droit à la même qualité de soins de santé que ceux vivant dans les grands centres urbains de la province? Définitivement oui! Mais quand on regarde les faits, l’égalité est loin d’exister. Nous avons tous entendu ou lu dans le journal des histoires où des patients du Nord sont trimbalés d’un hôpital à un autre avant de pouvoir être traités convenablement. En voici un autre exemple tout récent: une dame âgée de 92 ans tombe en se levant du lit et se casse un poignet (fracture ouverte), mais ne peut pas être opérée à Bathurst, parce que les orthopédistes sont tous en congé cette fin de semaine. La patiente est transférée dans l’avant-midi à l’hôpital de Miramichi, pour finalement être transférée de nouveau à Bathurst en soirée, pour être possiblement opérée le lendemain. Est-ce que la ministre de la Santé, ou la direction du Réseau de santé Vitalité, pourrait expliquer à la population desservie par l’Hôpital régional Chaleur de Bathurst pourquoi il n’y a pas toujours un orthopédiste en appel les fins de semaine? Il est inconcevable qu’un service aussi important ne soit pas assuré en tout temps. Un hôpital qui se veut un hôpital régional doit pouvoir offrir au moins les services de base à sa population.