Des négociations fructueuses avec le gouvernement

Hermance LeBlanc
Présidente
Fédération des citoyens aînés du Nouveau-Brunswick

Madeleine Dubé, ministre de la Santé, la Fédération est très heureuse de recevoir les bonnes nouvelles au sujet de l’initiative du gouvernement provincial en ce qui a trait à la politique sur les médicaments génériques que vous avez annoncée récemment. La Fédération a travaillé étroitement avec le gouvernement sur ce dossier et nous apprécions grandement votre initiative.

Nous apprécions le fait que vous avez pris le temps de négocier avec l’Association des pharmaciens du Nouveau-Brunswick pour en arriver à une solution gagnante-gagnante-gagnante pour les récipiendaires des soins de santé, surtout les aînés et aînées, les pharmaciens et le gouvernement.

Nous sommes particulièrement satisfaits que les aînés du Nouveau-Brunswick puissent maintenant payer des prix pour les médicaments génériques semblables à la plupart des juridictions provinciales. Votre initiative permettra définitivement aux aînés, surtout ceux à faible revenu, d’avoir accès à des médicaments à un prix plus abordable.

Le gouvernement a aussi tenu compte de l’impact d’une telle politique sur les pharmaciens en réinvestissant des argents dans des services de développement à l’intention des Néo-Brunswickois tels le nouveau Système d’information sur les médicaments et le Programme de surveillance pharmaceutique qui amélioreront l’usage des ordonnances et qui réduiront l’abus des médicaments prescrits.

Enfin, la Fédération des citoyens aînés du Nouveau-Brunswick recommande à la ministre de la Santé d’investir des épargnes, occasionnées par la politique sur les médicaments génériques, dans le Programme de médicaments prescrits pour les aînés à faible revenu en éliminant la dernière augmentation du copaiement de 250 $.