Des individus sans scrupules?

Josef Clarence Aubé
Beresford

Je suis étonné à la lecture de l’opinion «Des vétérans trompés par des individus sans scrupules».

Après avoir tenté en vain d’obtenir gain de cause à une demande de compensation des vétérans du Canada pour un problème d’acouphène dont je suis atteint, à la suite de mon séjour dans l’infanterie des forces armées canadiennes, au lieu de m’avouer vaincu instantanément, j’ai eu moi-même recours à ces soi-disant «individus sans scrupules» comme les nomment l’auteur de l’opinion ci-haut mentionné.

Qu’avais-je à perdre en m’adressant à eux? Rien, sinon tout à gagner!

Oui, j’ai même signé un accord léguant un pourcentage du montant que je percevrais, si tel était le cas.

Qui a-t-il d’incorrect, d’immoral, de sans scrupule, à demander compensation pour un travail accompli?

On entend parfois dire: les paroles s’en vont, les écrits restent.

La réputation d’une personne, ça, c’est du sacré, je ne piétine pas là-dessus!

Ce que je pense d’un individu ou encore de ses agissements, c’est mon opinion à moi et non celle de l’univers entier.

C’est juste une opinion parmi tant d’autres; tout comme celle que je viens de partager avec vous.