Le même scénario

Edna Cormier Thériault
Petit-Rocher

Depuis mon jeune âge j’entends parler de politique et, même rendue à un âge avancé, ce n’est pas mieux que c’était.

On blâme tel parti, et tantôt c’est l’autre. Je ne veux blâmer aucun des partis politiques, l’un ou l’autre fait son possible pour mener à bien le pays selon les circonstances de l’heure. Mais quand le Parti libéral est au pouvoir, on dit voilà, le bon temps arrive, du travail assez dans le pays. On pense qu’il n’y aura plus de fin. On fête, on gaspille et j’en passe.

Bientôt arrive le Parti conservateur. On dit, ce n’est pas un bon parti. On élimine nos emplois, des compagnies ferment, etc.

Mais il faut penser que ce parti-là n’a pas d’autre choix que d’abaisser la dette du pays, et cela a été le même scénario d’une élection à l’autre depuis nombre d’années.

Il faut donc appuyer notre premier ministre et ses dirigeants dans leur lourde tâche à mener le pays pour le mieux.

On ne pourrait faire mieux.