Lisa LeBlanc est-elle une artiste?

Cecil Breau
Canton-des-Basque

Depuis plusieurs mois, j’ai tenté tant bien que mal de me soustraire de la couverture médiatique accordée à Lisa LeBlanc, soit en ne glanant que les grandes lignes de l’Acadie Nouvelle ou simplement en syntonisant une autre chaîne radiophonique avec un minimum de goût.

Je conçois très mal l’utilisation du terme artiste pour décrire l’«œuvre» de la coqueluche de l’heure. Les artistes du monde de la musique, tels qu’Aznavour, Brel, Brassens, Bécaud, Félix Leclerc, Ferland, pour n’en nommer que quelques-uns, ont investi la moitié de leur vie à grimper péniblement les échelons de leur art, pour finalement se draper du statut d’artistes.

Lorsque l’on écoute les paroles de Lisa LeBlanc et que l’on s’arrête sur Aujourd’hui ma vie cé d’la marde et Câlisse moi-là, il est permis de se demander comment le public ose payer pour écouter et encourager de telles aberrances.

Le plus drôle, c’est la comparaison de Lisa LeBlanc à Janis Joplin. Cette dernière faisait partie d’une vague de changements que j’ai personnellement observés au festival de Woodstock. En effet, elle était marginale, mais son répertoire incluait bon nombre de chansons de Kriss Kristofferson, qui trouvent encore preneur auprès des audiophiles près de 45 ans plus tard.

Ceux qui osent qualifier Lisa LeBlanc d’artiste n’ont aucune idée de l’art. Nombreux sont ceux, je crois, qui confondent notoriété et artiste. Un camion 18 roues rempli de Renoirs et de Cézanne prendrait le champ et ils passeraient à côté en allant aux spectacles de Cayouche, Radio Radio, Lisa LeBlanc et autres «In your face artists», disant: «Ouin pas pire pôtras», mais mieux vaut se hâter sinon on va manquer Aujourd’hui ma vie cé d’la marde.

Au cas où certaines chaînes radiophoniques seraient en quête d’un répertoire de musique par de vrais artistes, c’est avec le plus grand plaisir que je leur prêterais ma collection de véritables artistes.

Hélas, cote d’écoute oblige, je crains que l’on soit dans la marde et pour longtemps encore.