La puissance de la prière

Armand Paulin
Val-Doucet

De nos jours, nous avons tendance à mettre le spirituel et le religieux de côté. Avec la fête de sainte Anne qui s’en vient à Sainte-Anne-du-Bocage, cela me rappelle la puissance de la prière. Il ne se passe pas une semaine sans que quelqu’un me parle d’une personne qui a été guérie ou a reçu une faveur spéciale par l’intercession d’un saint, ou par la prière à la vierge ou à Jésus. Dans l’Acadie Nouvelle, je vois souvent des publications de remerciements à des saints pour des guérisons.

Nous, à Notre-Dame-des-Érables, avons le rosaire tous les jeudis soir depuis un an, et déjà nous avons des gens qui rapportent des guérisons, ou demandent des prières et cela semble marcher. La prière est gratuite et disponible en tout temps et peu de gens s’en servent. La puissance de la prière est indéniable, pourquoi ne pas s’en servir? Il suffit de croire.