La puissance de l’amour

Josef Clarence Aubé
Beresford

Dans la section Mon Opinion de l’Acadie Nouvelle du 17 juillet 2012, il est fait mention d’une découverte scientifique majeure: le boson de Higgs.

En ce qui me concerne, je n’ai pas la moindre idée de ce dont il s’agit, mais ce n’est pas à cause de mon ignorance que la science doit son avancement. Sans connaître les tenants et les aboutissants de cette découverte, je me réjouis quand même du progrès qu’entraînera cette nouvelle aventure.

Et pourtant… pourtant, je me dis qu’une découverte encore plus grandiose que cette dernière (parce qu’elle enrobe même celle-ci) fut trouvée et annoncée au monde entier. Cependant, on n’a jamais remarqué de file de gens faisant la queue pour vouloir la connaître et en prendre possession!

Elle est gratuite, elle se donne à qui la veut, elle ne fait pas de bruit, elle est douce, tranquille, paisible, elle a le don de guérison, elle procure la paix à celui ou celle qui est angoissé, elle sait redonner espoir à ceux et celles qui l’ont perdu, elle a aussi le pouvoir de faire taire les guerres.

Elle saura même équilibrer l’univers si appliqué à grande échelle.

Bien oui, tu as deviné juste, l’auteur de ces lignes te parle d’amour. Oui, je t’entends, je t’ai compris… tu dis: encore un autre fanatique, un autre qui parle de religion.

Et si ce n’était pas juste de la religion? Et si c’était que du gros bon sens?

Et si la haine entraîne la haine, qu’est-ce que l’amour entraînera?

Que chaque pensée qui habite ton esprit, que chaque parole que tu prononces ainsi que chaque geste que tu poses ne soit qu’un.

Ce n’est qu’une opinion.