Le français laborieux des fils Trudeau

Par Sylvio Le Blanc
Montréal

La semaine dernière, j’ai entendu à la télévision le fils de Pierre Elliott Trudeau, Alexandre, parler de son tout dernier documentaire.
À l’instar de son frère, Justin, je me suis rendu compte qu’Alexandre parle mal le français, alors que leur père le parlait parfaitement.
Il saute aux oreilles que les deux ont vécu davantage en anglais qu’en français.
Si leur mère anglophone était restée dans le décor, j’aurais pu comprendre, mais le couple a divorcé alors que l’aîné avait seulement 6 ans.
Il est étrange que l’ancien premier ministre n’ait pas tenu à ce que ses enfants parlent le français avec distinction, lui, le chantre du bilinguisme d’un océan à l’autre.