Les études universitaires ne sont pas accessibles

Par Samuel LeBlanc
Étudiant à l’Université de Moncton
Dunlop

J’applaudis chaudement la démarche de ceux qui veulent relancer le débat sur l’accès à l’éducation postsecondaire.
Tout le monde doit payer sa juste part, y compris les étudiants, j’en conviens.
Toutefois, les droits de scolarité universitaires sont démesurément élevés pour la qualité de l’éducation à laquelle nous avons droit ici, au Nouveau-Brunswick.
Si nous voulons éviter l’exode des jeunes vers les autres provinces, où la qualité de l’éducation et les possibilités d’emplois sont souvent supérieures, c’est maintenant qu’il faut agir.
Ensemble, assurons-nous un avenir prospère!
Vivement l’éveil des consciences endormies depuis trop longtemps!