Cérémonie émouvante

Corinne Dugas
Dieppe

Si nos ancêtres, habitués aux cérémonies religieuses grandioses, avaient été témoins de la cérémonie d’installation épiscopale de Mgr Valéry Vienneau, nouvel archevêque de Moncton, le mercredi 29 août, en la cathédrale Notre-Dame-de-l’Assomption, ils se seraient retrouvés en terrain connu.

Du grand nombre de prêtres, aux beaux textes lus avec tant d’éclat, jusqu’aux superbes chants des chorales accompagnés d’orgue, de violon et de flûte traversière: tout était à la hauteur.

L’Ave Maris Stella, notre hymne national, chanté à pleine voix devant cette statue de la Vierge illuminée, a été pour un instant un élan de patriotisme senti par tous.

Nous avons vite compris que Mgr Valéry Vienneau arrivait dans notre diocèse avec un goût de bâtir une Église belle, à l’écoute et au service du peuple.

Il demeure un homme humble. N’est-ce pas là la marque d’un grand homme?