Trop de sexe

Edna Thériault
Petit-Rocher, N.-B.

En parlant de sexualité, je lisais ces derniers jours une chronique parlant de sexualité de Mme Richard, sexologue. Je trouve qu’elle en a écrit un peu trop sur les objets sexuels, que les jeunes et les personnes d’un certain âge n’ont pas besoin de connaître pour venir ternir leur vie davantage.

«Quand on ne sait pas une chose, on n’en souffre pas.»

Il faut toujours vivre une vie normale, pour être heureux en tout temps.
Les animaux, eux, vont comme la nature. Pourquoi l’humain agirait-il autrement? Même avec tous ces objets sensuels, les humains, au bout du compte, ne seront pas plus heureux, et pourraient même avoir des remords de conscience.

Tâchons de vivre une vie naturelle, tout comme le créateur l’a demandé.