Juger les gens sans leur avoir parlé

Paul Mallet
Vrai candidat au poste de maire
Sainte-Marie-Saint-Raphaël

À la suite des propos de M. Sylvain Racine publiés dans l’Acadie Nouvelle de jeudi dernier, je ne peux me taire.

Il mentionne qu’il est un ex-candidat à la mairie de Sainte-Marie-Saint-Raphaël, ce qui est faux, car pour être un ex-candidat il aurait fallu qu’il ait été candidat chose qu’il n’a pas faite. Il avait l’intention, mais avec des intentions on ne va pas loin.

M. Racine en avait l’intention, mais est-ce qu’il pensait que s’il avait été élu au poste de maire, ce dont je doute, il se serait occupé de la municipalité via Skype ou Facebook vu son manque de disponibilité en raison de ses voyages partout dans le monde avec son contrat pour le cirque Éloïze?

Vous êtes sorti de nulle part et vous venez ici juger les gens sans même leur avoir parlé. Vous mentionnez que vous vous êtes rongé les doigts pendant le débat, mais pas assez pour vous empêcher d’écrire des mensonges en disant que les quatre candidats voyaient le village dans un gouffre dans les dix prochaines années.

Et vos bonnes idées de faire une clinique médicale et un foyer de soins pour personnes âgées n’est qu’un copier-coller de ce que j’ai mentionné lors du débat sauf que, vous qui êtes sorti de nulle part, vous les auriez établis dans le presbytère, pour un, et dans l’édifice municipal pour l’autre ce qui, je pense, en aurait entraîné la fermeture et vous appelez cela de bonnes idées. Je crois fermement que vous êtes une personne en manque d’attention médiatique et, comme vous le voyez, c’est facile de juger les gens. Moi je viens de le faire seulement avec vos écrits et vous seulement en regardant un débat, parce que je ne pense pas que vous l’avez écouté vu qu’aucun des quatre candidats n’a parlé de gouffre pour les dix prochaines années, mais il y en avait qui voyaient l’avenir de façon négative.