La foi catholique ou la foi chrétienne

Par Joseph Clarence Aubé
Beresford

Pour faire suite au commentaire de Donald Godin, Acadie Nouvelle du 31 janvier 2014, intitulé Réflexion sur le pape, je viens m’exprimer.

Premièrement, je pense qu’il est bien pour l’individu de s’exprimer ouvertement, et pour ceux et celles qui en ont l’audace, de le faire publiquement, c’est encore mieux.

J’en suis à me demander si vraiment il y a tellement d’importance à savoir si, oui ou non, Pierre a été le premier pape ou encore s’il était marié?

Non, mais vraiment, quelle différence cela pourrait-il faire avec ma foi?

Je n’irai pas jusqu’à croire que tout l’enseignement reçu de l’Église catholique a été sans faille. Écoute, nous vivons dans un monde en évolution et l’évolution se fait à partir de l’expérience des humains. Bien entendu, les humains, tu le sais comme moi… on n’est pas parfaits… mais, je dois dire, que l’on avance vers la perfection!

On parle de foi catholique ou encore de foi chrétienne… là encore, je me pose une question: si j’ai la foi est-ce que ça fait une différence, le nom que je lui attribue?

Moi, je dis que les religions, peu importe qui elles sont, leur rôle primordial est de nous servir de guides pour entrer dans le royaume spirituel… non pas après la mort, mais bien pendant notre passage sur Terre.

Je remarque que, nous les humains, nous nous servons des thèmes de la Bible, lorsque cela fait notre affaire… soit pour appuyer nos dires ou encore pour contredire les dires des autres!

J’ai l’impression que la grande majorité d’entre nous porte plus attention aux écrits qu’au message livré dans ces écrits!

Lorsque je cesserai de critiquer, de blâmer, de condamner, de comparer, de juger, alors et seulement alors, je cesserai la turbulence dans mes pensées et je connaîtrai une paix comme je n’ai jamais connu auparavant.