Une attaque gratuite

Conrad Godin, maire
Linda R. Haché, maire adjointe
Luc Lévesque, conseiller
Paul Ferron, conseiller

Les membres du Conseil municipal se doivent de répondre aux faussetés de Jean-Guy Savoie publiées dans l’opinion du lecteur du 17 novembre. Il est important de préciser que c’est le maire de Maisonnette qui a initié des discussions avec le maire de Sainte-Marie-Saint-Raphaël afin de considérer l’embauche d’un directeur général conjoint et non l’inverse. Au départ, le maire Conrad Godin était plutôt hésitant. Une délégation au village de Maisonnette est venue rencontrer non pas le maire, mais tout le conseil municipal pour en discuter. Finalement, dans une lettre officielle, la municipalité de Maisonnette nous a informés avec regret qu’elle ne pouvait aller de l’avant, considérant ses ressources financières limitées.

Nous ne comprenons pas cette attaque gratuite contre le maire Godin. Le Conseil a dû augmenter les taxes de 15 cents le 100 $ en 2014 suite aux conseils du DG. Considérant que la «secrétaire municipale adjointe et trésorière» (c’est le seul poste qui est obligatoire selon la Loi sur les municipalités) fait actuellement un excellent travail et réussit, entre autres, à balancer les livres chaque mois, ce qui ne s’était pas fait depuis deux ans. Il n’est pas urgent d’ouvrir le poste. Pourquoi s’attaquer à cette employée de chez nous qu’il qualifie de «simple secrétaire», ce qui est aussi inexact?

En attendant l’embauche d’un nouveau DG, la municipalité économise des sommes significatives qui vont favoriser sa situation financière et favoriser la diminution des taxes dès 2015. Par ailleurs, à Moncton, le 15 novembre, le maire Godin recevait de l’AFMNB un «hommage émérite» avec le certificat de reconnaissance suivant: «Investir 23 ans de sa vie dans la construction et le développement d’une communauté constitue un exploit exemplaire».