Une fois par mois, on parle de moi

J’ai un rêve aussi grand que mon pays. Ce rêve m’habite depuis longtemps et à la suite de la rencontre publique avec les dirigeants de Radio-Canada qui a eu lieu à Moncton le mercredi 29 avril, j’ose vous en faire part.

Je rêve que toutes les émissions nationales de Radio-Canada, tant à la radio et qu’à la télévision, parlent de moi (francophonie canadienne) une fois par mois.

Pourquoi seulement une fois par mois? Comme 92 % de leur auditoire est Québécois, je sens qu’il ne faut pas trop leur en demander. D’autant plus que nos demandent fréquentes à plus de visibilité de la francophonie canadienne à Radio-Canada restent souvent sans résultat.

Rêver avec moi que chaque émission à portée nationale reçoive une fois par mois une personne de la francophonie canadienne (hors Québec) soit du secteur culturel (auteur, chanteur, réalisateur, peintre, danseur, etc.) des spécialistes de la santé, de la politique, l’économie, l’environnement, de l’éducation et tout autre intérêt du grand public. Nous aussi avons des artistes, des spécialistes de grande réputation. Enfin, avoir un point de vue autre que montréalais et ce même principe pourrait s’appliquer aux régions du Québec.

Imaginer, par exemple, que Tout le monde en parle et toutes les émissions à portée nationale parle de nous une fois par mois. Il y a des chances qu’on parle de nous tous les jours.

Dans l’édition nationale à 19 h, «les nouvelles dans les grandes régions du pays» occupent de moins en moins de place au profit des nouvelles du Québec. C’est dommage, car il y a encore des stations de Radio-Canada/RDI dans les grandes régions francophones du pays, malgré les coupures.

Nous sommes continuellement sollicités par des pétitions comme Champion CBC/Défendons SRC. Je crois profondément à l’importance d’avoir un diffuseur public, mais d’un diffuseur public qui traite de toute la francophonie canadienne, et ce, dans toutes ses émissions nationales sur son réseau. On oublie trop souvent qu’ICI Radio Canada représente notre pays.

Aurore Thériault
Village Blanchard