Un salaire équitable

Nous sommes propriétaires et employées d’un foyer de soins spéciaux. Nous offrons des soins 24 heures par jours aux personnes les plus vulnérables de notre société.

Notre travail est comparable aux foyers de soins gouvernementaux, mais pas notre salaire. Nous gagnons seulement 11$ l’heure. Notre travail est valorisant, mais pas notre salaire. Le coût de la vie augmente, mais le salaire ne bouge pas. De plus, nous n’avons aucune journée de maladie.

Nous avons du personnel compétent qui passe chez nous, mais après quelques temps et expérience, ils nous quittent pour un emploi plus payant. Nous avons beaucoup de difficulté à recruter et à retenir nos employées.

Les foyers de soins privés sont très utiles à la population. Ils leur procurent une autonomie de vie qu’ils ne trouvent plus à leur maison. Donc, nous avons besoin d’un salaire équitable pour le travail qui est accompli par des gens qui aiment leur travail. Par la suite, notre salaire doit suivre la hausse du coût de la vie.

En espérant que le gouvernement provincial reconnaisse la valeur de notre travail afin que nos employées soient payées équitablement et à leur juste valeur.

Anick Guitard
, directrice
Lumina Lagacé, Rosalie Roy,
représentantes des employées
Le Manoir du Rocher
Petit-Rocher